Accueil > Le Mag > Innovation > Maison connectée : tout ce que vous devez savoir
Accueil > Le Mag > Innovation > Maison connectée ...
Retour
INNOVATION

Maison connectée : tout ce que vous devez savoir

Maison connectée : tout ce que vous devez savoir Sans doute en avez-vous déjà entendu parler : la maison connectée s’invite de plus en plus souvent dans les conversations et les usages. Que ce soit afin de vous garantir une meilleure sécurité, de faire des économies d’énergie ou d’améliorer votre confort, elle est en mesure de […]

Maison connectée : tout ce que vous devez savoir

Sans doute en avez-vous déjà entendu parler : la maison connectée s’invite de plus en plus souvent dans les conversations et les usages. Que ce soit afin de vous garantir une meilleure sécurité, de faire des économies d’énergie ou d’améliorer votre confort, elle est en mesure de transformer totalement votre quotidien. Mais qu’est-ce exactement qu’une maison connectée ? Quelles sont les actions vous permettant de rendre votre maison connectée ? Pourquoi miser sur une maison intelligente ? Nous répondons à toutes vos questions sur le sujet.

Qu’est-ce qu’une maison connectée ?

C’est une maison dans laquelle la domotique occupe une place prépondérante. On parle également de maison intelligente ou de maison 2.0. Grâce aux nouvelles technologies, les systèmes informatiques lourds ont cédé la place à des outils tels que les ordinateurs portables, les smartphones et les objets connectés.

Depuis quelques années, la maison connectée s’affiche donc comme une évidence, qui permet de simplifier le quotidien et d’ouvrir le champ des possibles en termes de confort et de sécurité. Portail, volets roulants ou encore éclairage peuvent tous être connectés et commandés à distance via smartphone, par exemple.

Les points forts

Le saviez-vous ? Une maison connectée, ce ne sont pas seulement des volets qui s’ouvrent et se ferment automatiquement. C’est également un vrai plus dans trois secteurs principaux que sont la sécurité, la communication et la gestion de l’énergie.

En termes de sécurité, par exemple, il est désormais très facile de déclencher des détecteurs de présence à distance ou de contrôler la vidéosurveillance. Mais c’est aussi la possibilité de recevoir des données à heure fixe ou encore de faire des économies d’énergie : fermeture des volets à certaines heures, réglage du thermostat, etc.

maison-connectée

Quels objets ?

Depuis quelques années, les objets connectés se multiplient et font partie intégrante de notre quotidien. C’est le cas des smartphones et tablettes, qui permettent de contrôler divers paramètres dans la maison, mais également des enceintes connectées.

Les grandes marques disposent chacune des leurs et celles-ci permettent notamment de trouver une adresse de magasin ou de restaurant, de passer commande ou de gérer, uniquement par la voix, les différents équipements de domotique.

Quels changements dans ma vie ?

Une maison connectée, c’est avant tout un véritable gain de temps. Ainsi, de nombreuses tâches répétitives peuvent être programmées afin qu’elles se déroulent chaque jour sans votre intervention : mise en place de l’alarme, ouverture et fermeture des volets, ouverture du portail depuis son smartphone sans avoir besoin de sortir de son véhicule…

Mais c’est également afin de faire des économies d’énergie que l’on privilégie une maison connectée. Il est enfin possible de bénéficier d’une température constante et de régler le thermostat automatiquement selon les heures de la journée et les pièces de la maison. On estime qu’une maison intelligente disposant des bons équipements et des bons programmes permet d’économiser jusqu’à 30 % par an sur sa facture énergétique.

Les erreurs à ne pas commettre

Comme pour de nombreux achats, les prix trop attractifs sont rarement gages de qualité. N’hésitez pas à comparer les modèles et à opter pour des fonctionnalités dont vous allez réellement vous servir au quotidien. Et assurez-vous que chacun des programmes dispose d’une fonction de secours en cas de panne d’électricité (comme une manivelle pour les volets roulants, par exemple).

Faites établir des devis afin de comparer les tarifs, notamment au vu de la surface de vos pièces et en fonction des différentes commandes que vous aimeriez intégrer. Renseignez-vous également sur les outils disponibles (smartphone, tablette…). Et afin de vous garantir un maximum de sérénité, tournez-vous en priorité vers un spécialiste de ce domaine.

Retour

Ces articles peuvent vous intéresser

Créer et personnaliser sa maison neuve grâce à des accessoires innovants
Créer et personnaliser sa maison neuve avec des accessoires innovants : étape clé du projet de construction
Faire des économies d’énergie grâce à la maison connectée
Faites des économies d’énergie avec la maison connectée Maisons Pierre
Produire son électricité grâce aux panneaux solaires
Produisez et stockez votre propre électricité grâce aux panneaux solaires
Voir plus d’ articles
5 conseils pour bien choisir son terrain
5 solutions pour dépolluer sa maison
Comment Maisons Pierre gère votre projet d...
La qualité de l’accompagnement pour ...
Le conducteur de travaux, garant du bon su...
Voir plus d’ articles
Quotes icon

Je ne pensais pas pouvoir faire construire ma maison

Découvrez le témoignage de Nadine qui n'imaginait pas avoir la possibilité de faire construire sa propre maison. Un rêve inaccessible ? Pas tant que ça...

Construction Exterieur Financement Innovation Interieur Se preparer

Vous aussi vous avez un projet de construction ?

Nos conseillers restent disponibles pour vous accompagner par téléphone ou email.

Demande d'information
Accueil > Le Mag > Construction > Permis de construire : tout ce que vous devez savoir
Accueil > Le Mag > Construction > Permis de constru...
Retour
CONSTRUCTION

Permis de construire : tout ce que vous devez savoir

Permis de construire : tout ce que vous devez savoir Autorisation d’urbanisme délivrée par la mairie de votre commune, le permis de construire concerne toutes les nouvelles constructions, y compris celles qui ne disposent pas de fondations, de plus de 20 m2. Si vous vous lancez dans un projet immobilier, sans doute recherchez vous à en […]

Permis de construire : tout ce que vous devez savoir

Autorisation d’urbanisme délivrée par la mairie de votre commune, le permis de construire concerne toutes les nouvelles constructions, y compris celles qui ne disposent pas de fondations, de plus de 20 m2. Si vous vous lancez dans un projet immobilier, sans doute recherchez vous à en savoir plus sur les détails relatifs au permis de construire. Pour ce faire, nous vous accompagnons en vous fournissant notamment des précisions quant à la construction d’une maison individuelle. Suivez le guide pour en savoir davantage.

Permis de construire pour une maison individuelle : les étapes

Un permis de construire est nécessaire lors de la construction d’une maison individuelle à partir de 20 m2 et doit être assorti de l’accompagnement d’un architecte dès que la superficie de votre future habitation dépasse les 150 m2.

permis-de-construire-maison-individuelle

Il est désormais possible d’effectuer sa demande directement en ligne auprès du Ministère chargé de l’urbanisme. De plus, l’article 62 de la loi n° 2018-1021 du 23 novembre 2018 portant sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (loi ELAN) prévoit que toutes les communes de plus de 3 500 habitants devront avoir des procédures dématérialisées afin de recevoir et d’instruire les demandes d’autorisation d’urbanisme et certificat d’urbanisme au 1er janvier 2022.

Délai d’instruction, décisions…

Comptez environ deux mois en tant que délai d’instruction pour une maison individuelle ainsi que ses annexes et un mois supplémentaire pour d’autres projets.

Votre permis de construire vous sera accordé si les travaux que vous envisagez sont conformes aux règles « d’utilisation des sols, d’implantation, de destination, de nature, d’architecture, de dimensions, d’assainissement des constructions et d’aménagement de leurs abords ».

Si un certificat d’urbanisme a été délivré et si votre permis est déposé sous 18 mois à compter de la délivrance de ce certificat, les règles d’urbanisme, de taxes et de participations s’appliquent telles qu’elles existaient à la date du certificat.

Quid du permis de construire dans un lotissement ?

Durant les cinq années suivant l’autorisation de lotir un terrain, la mairie sur laquelle se situent les terrains applique les mêmes règles d’urbanisme. Lorsque le lotissement a fait l’objet d’une déclaration préalable de travaux, ce délai de cinq années débute à la date de la non-opposition.

Et dans tous les cas, un permis de construire est associé à une durée de validité de trois ans. Il peut donc être périmé si les travaux n’ont pas été commencés au bout de ce délai ou si, après ce délai, vous les interrompez pendant plus d’un an.

permis-de-construire-dans-un-lotissement

À noter : le délai de trois ans du permis de construire peut être prolongé deux fois pour un an. La demande doit être effectuée deux mois au moins avant l’expiration du permis, et ce, sur papier libre, en deux exemplaires et par lettre recommandée. La mairie dispose de deux mois pour revenir vers vous. L’absence de réponse fait office d’acceptation.

Vous êtes à la recherche d’une entreprise en mesure de vous accompagner dans le cadre de votre projet immobilier ? Depuis 1984, le groupe Maisons Pierre est à vos côtés afin de vous permettre de vivre dans la maison de vos rêves. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter par le biais de notre site internet ou par téléphone, au 0800 647 647 (service et appel gratuits).

Retour

Ces articles peuvent vous intéresser

Le conducteur de travaux, garant du bon suivi de la construction
Pourquoi faire appel à un conducteur de travaux pour le suivi de votre construction ?
Les compétences de Maisons Pierre dans un projet de construction
Comment Maisons Pierre conçoit chaque projet de construction ? Ecoute, choix, conseil
L’ensemble des phases du gros oeuvre
Le début du chantier est consacré aux travaux de gros œuvre : la mise hors d’air et hors d’eau de votre future maison passe par de nombreuses phases fondamentales
Voir plus d’ articles
5 conseils pour bien choisir son terrain
5 solutions pour dépolluer sa maison
Comment Maisons Pierre gère votre projet d...
La qualité de l’accompagnement pour ...
Le conducteur de travaux, garant du bon su...
Voir plus d’ articles
Quotes icon

Je ne pensais pas pouvoir faire construire ma maison

Découvrez le témoignage de Nadine qui n'imaginait pas avoir la possibilité de faire construire sa propre maison. Un rêve inaccessible ? Pas tant que ça...

Construction Exterieur Financement Innovation Interieur Se preparer

Vous aussi vous avez un projet de construction ?

Nos conseillers restent disponibles pour vous accompagner par téléphone ou email.

Demande d'information
Accueil > Le Mag > Construction > Comment bien définir un terrain constructible ?
Accueil > Le Mag > Construction > Comment bien défi...
Retour
CONSTRUCTION

Comment bien définir un terrain constructible ?

Comment bien définir un terrain constructible ? Si vous êtes à la recherche d’un terrain afin de mener à bien votre projet immobilier de construction de maison neuve, sans doute vous interrogez-vous sur certains points, tels que la localisation du futur emplacement ou les contraintes qui lui sont associées. Et pour commencer, nous avons souhaité vous […]

Comment bien définir un terrain constructible ?

Si vous êtes à la recherche d’un terrain afin de mener à bien votre projet immobilier de construction de maison neuve, sans doute vous interrogez-vous sur certains points, tels que la localisation du futur emplacement ou les contraintes qui lui sont associées. Et pour commencer, nous avons souhaité vous apporter davantage d’informations sur votre futur terrain. Quels sont les différents types de terrains ? Qu’est-ce qu’un terrain constructible ? Quelles sont ses caractéristiques principales ?

Quels sont les différents types de terrains lors d’un projet immobilier ?

Les différents types de terrains sont définis selon divers critères que sont leurs situations (terrain en secteur diffus ou terrain loti, fruit d’une division en parcelles), mais aussi leur destination :

  • Terrain agricole ;
  • Terrain non constructible ;
  • Terrain constructible ;
  • Terrain viabilisé.

À noter : tous les types de terrains sont associés à des critères juridiques précis

terrain-vide

Qu’est-ce qu’un terrain constructible ?

Également appelé un « terrain à bâtir », il s’agit d’un terrain en mesure de recevoir une construction neuve, car il remplit toutes les conditions nécessaires. Des travaux sont autorisés et il est possible d’envisager une construction.

Plusieurs critères juridiques doivent être réunis pour qu’un terrain devienne constructible :

  • Il faut qu’il puisse accueillir une construction. C’est-à-dire que le sous-sol ainsi que la nature du sol doivent être en mesure de supporter le poids et les charges de la construction à venir. Un terrain ne remplissant pas ces conditions est dit « non constructible ». La zone dans laquelle il se trouve peut notamment rendre impossible la construction.
  • Le terrain doit pouvoir être viabilisé ou, au minimum, accessible par une ou plusieurs voies d’accès. Il doit être raccordé à l’eau potable, l’électricité et éventuellement au téléphone.

À noter : avant de construire, vous devez pouvoir justifier des autorisations juridiques en lien avec la construction de votre future habitation.

Comment savoir si un terrain est considéré comme constructible ?

Plusieurs démarches peuvent être engagées, vous pouvez notamment consulter différents documents :

  • La carte de votre commune vous permet de savoir dans quelle zone se trouve le terrain et notamment s’il ne se trouve pas dans une zone protégée, par exemple.
  • Le Plan local d’Urbanisme (PLU) vous invite quant à lui à connaître la destination autorisée des sols et les modalités de construction.
  • Le cadastre ainsi que le certificat d’urbanisme représentent également deux documents essentiels à consulter. Ils vous permettront de prendre connaissance des limites exactes du terrain, mais aussi les raccordements existants ainsi que les éventuelles limitations au droit de la propriété.

plan-de-parcelle

À savoir également…

Il existe une différence entre un terrain à bâtir et un terrain constructible. Même si elle demeure ténue, il faut cependant garder à l’esprit qu’un terrain à bâtir est obligatoirement nu alors qu’un terrain constructible peut comporter des constructions plus ou moins anciennes. À noter, un terrain constructible n’est pas forcément viabilisé, contrairement à un terrain à bâtir.

Selon la nature de la zone concernée, des contraintes supplémentaires peuvent s’appliquer :

  • La nécessité d’un accès pour les pompiers ou d’autres services d’utilité publique ;
  • Les risques sismiques à prendre en compte ;
  • L’interdiction éventuelle de construire en ligne de crête pour des raisons paysagères, etc.

 

Afin de mener à bien votre projet immobilier tout en demeurant serein, nous vous accompagnons efficacement. N’hésitez pas à contacter gratuitement nos experts Maisons Pierre au 0800 647 647 (service et appel gratuits).

Retour

Ces articles peuvent vous intéresser

Le conducteur de travaux, garant du bon suivi de la construction
Pourquoi faire appel à un conducteur de travaux pour le suivi de votre construction ?
Les compétences de Maisons Pierre dans un projet de construction
Comment Maisons Pierre conçoit chaque projet de construction ? Ecoute, choix, conseil
L’ensemble des phases du gros oeuvre
Le début du chantier est consacré aux travaux de gros œuvre : la mise hors d’air et hors d’eau de votre future maison passe par de nombreuses phases fondamentales
Voir plus d’ articles
5 conseils pour bien choisir son terrain
5 solutions pour dépolluer sa maison
Comment Maisons Pierre gère votre projet d...
La qualité de l’accompagnement pour ...
Le conducteur de travaux, garant du bon su...
Voir plus d’ articles
Quotes icon

Je ne pensais pas pouvoir faire construire ma maison

Découvrez le témoignage de Nadine qui n'imaginait pas avoir la possibilité de faire construire sa propre maison. Un rêve inaccessible ? Pas tant que ça...

Construction Exterieur Financement Innovation Interieur Se preparer

Vous aussi vous avez un projet de construction ?

Nos conseillers restent disponibles pour vous accompagner par téléphone ou email.

Demande d'information
Accueil > Le Mag > Construction > Acheter dans le neuf : le guide pour bien investir
Accueil > Le Mag > Construction > Acheter dans le n...
Retour
CONSTRUCTION

Acheter dans le neuf : le guide pour bien investir

Acheter dans le neuf : le guide pour bien investir Vous avez un projet immobilier et vous songez à acheter dans le neuf ? Ce type d’investissement présente de nombreux atouts. Néanmoins, pour ne pas commettre de faux pas, il est important de suivre toutes les étapes et de prendre son temps. Voici quelques informations essentielles afin […]

Acheter dans le neuf : le guide pour bien investir

Vous avez un projet immobilier et vous songez à acheter dans le neuf ? Ce type d’investissement présente de nombreux atouts. Néanmoins, pour ne pas commettre de faux pas, il est important de suivre toutes les étapes et de prendre son temps. Voici quelques informations essentielles afin de vous apporter un maximum de sérénité, tout au long de votre futur projet d’achat dans le neuf. Quels sont les points forts ? Comment acheter ? Nous répondons à toutes vos questions.

Acheter dans le neuf : quels sont les avantages financiers ?

Les personnes désireuses d’investir dans le neuf sont avant tout à la recherche de confort, mais veulent aussi souvent réaliser de substantielles économies d’énergie. Il faut savoir que de nombreux autres avantages sont associés à l’achat dans le neuf.

Parmi ceux-ci, on trouve notamment un aspect budgétaire non négligeable. En effet, dans le cadre d’un achat dans le neuf, les frais de notaire (ou frais de mutation) sont allégés par rapport à un achat dans l’ancien. Autre point qui a son importance, les logements neufs sont généralement exonérés de taxe foncière pendant les deux premières années, à compter de l’achèvement des travaux.

achat-immobilier

La TVA est également réduite lors de l’achat d’un logement neuf. Ainsi, si vous achetez un bien neuf au titre de résidence principale, le taux passe à 5,5 % au lieu de 30 %. À noter cependant, votre habitation doit se situer dans une zone définie prioritaire par l’Agence nationale de rénovation urbaine et vos ressources ne doivent pas dépasser les plafonds de prêt locatif social, majorés de 11 %.

À savoir : concernant le taux de TVA réduit, il est aussi nécessaire de conserver votre bien 10 ans, sous peine de devoir reverser la différence de TVA (14,5 %) par année manquante.

Recherchez les labels pour un achat dans le neuf en toute sérénité

Au cours de votre projet d’achat dans le neuf, différents labels vous permettront de faire des choix plus sereins, que ce soit en matière de performances énergétiques ou de qualité de la future construction. Parmi ces labels, on trouve notamment :

  • Le label BBCA: il atteste de l’exemplarité d’un bâtiment neuf en matière d’empreinte carbone.
  • Le label Promotélec: il porte sur l’installation électrique d’un logement neuf, sa qualité, sa performance ainsi que sa sécurité.
  • Le label Qualitel: il certifie les performances de pas moins de sept critères que sont la protection contre le bruit, le coût prévisionnel des charges de chauffage et d’eau chaude sanitaire, l’isolation thermique d’été ; la qualité de la plomberie, de l’installation et des équipements électriques ainsi que la durabilité de la toiture et des façades.

Bien acheter un logement neuf afin de réussir son projet

Réussir votre achat dans le neuf, c’est avant tout étudier le programme dans le détail. N’hésitez pas à prendre le temps de comprendre les plans de votre futur logement. Parmi les choses à appréhender, on trouve la situation, l’emplacement ainsi que la configuration.

 

plan-de-maison

 

De plus, il est tout à fait normal de souhaiter étudier le contrat définitif de vente. Vous devez le recevoir par courrier recommandé, au plus tard un mois avant le rendez-vous chez le notaire. Cela vous laisse donc le temps de l’examiner ainsi que les annexes. Il doit notamment comprendre :

  • Les mentions obligatoires figurant sur le contrat préliminaire ;
  • Le règlement de copropriété le cas échéant ;
  • Les différentes garanties et assurances ;
  • Le prix définitif ainsi que les modalités de paiement ;
  • Le délai de livraison du logement neuf ;
  • Les garanties obligatoires et optionnelles.

Et parce que nous savons qu’investir dans le neuf génère forcément de nombreuses questions, nous nous tenons à votre disposition afin de vous renseigner et de vous accompagner. N’hésitez pas à nous contacter au 0800 647 647 (service et appel gratuits).

Retour

Ces articles peuvent vous intéresser

Le conducteur de travaux, garant du bon suivi de la construction
Pourquoi faire appel à un conducteur de travaux pour le suivi de votre construction ?
Les compétences de Maisons Pierre dans un projet de construction
Comment Maisons Pierre conçoit chaque projet de construction ? Ecoute, choix, conseil
L’ensemble des phases du gros oeuvre
Le début du chantier est consacré aux travaux de gros œuvre : la mise hors d’air et hors d’eau de votre future maison passe par de nombreuses phases fondamentales
Voir plus d’ articles
5 conseils pour bien choisir son terrain
5 solutions pour dépolluer sa maison
Comment Maisons Pierre gère votre projet d...
La qualité de l’accompagnement pour ...
Le conducteur de travaux, garant du bon su...
Voir plus d’ articles
Quotes icon

Je ne pensais pas pouvoir faire construire ma maison

Découvrez le témoignage de Nadine qui n'imaginait pas avoir la possibilité de faire construire sa propre maison. Un rêve inaccessible ? Pas tant que ça...

Construction Exterieur Financement Innovation Interieur Se preparer

Vous aussi vous avez un projet de construction ?

Nos conseillers restent disponibles pour vous accompagner par téléphone ou email.

Demande d'information
Accueil > Le Mag > Construction > Qu’est-ce qu’une maison écologique ?
Accueil > Le Mag > Construction > Qu’est-ce qu’une ...
Retour
CONSTRUCTION

Qu’est-ce qu’une maison écologique ?

Qu’est-ce qu’une maison écologique ? Elle fait beaucoup parler d’elle par nécessité parfois, mais souvent par choix. La maison écologique tend à se développer toujours davantage et attire de plus en plus des personnes désireuses de réduire leur impact. De par sa nature, elle respecte l’environnement et fait la part belle aux matériaux naturels. Mais au-delà […]

Qu’est-ce qu’une maison écologique ?

Elle fait beaucoup parler d’elle par nécessité parfois, mais souvent par choix. La maison écologique tend à se développer toujours davantage et attire de plus en plus des personnes désireuses de réduire leur impact. De par sa nature, elle respecte l’environnement et fait la part belle aux matériaux naturels. Mais au-delà de cela, sa construction est également gage d’économies d’énergie bienvenues.

Une maison écologique, c’est quoi ?

Elle se distingue par différents aspects que l’on retrouve dans la plupart des nouvelles constructions de ce type :

  • Le recours aux sources d’énergie propres, et notamment à l’énergie solaire.
  • L’accent mis sur la santé des occupants de la maison.
  • Une composition à partir de matériaux naturels, voire locaux, à l’image de la pierre, du bois, de la terre ou encore de la paille. Idéalement, l’usage de ces matériaux doit se retrouver à toutes les étapes de la construction.
  • Une intégration à l’environnement local : prise en compte de la topographie, de l’ensoleillement, des vents, etc.

On parle également de maisons à énergie positive pour les habitations qui fabriquent davantage d’énergie qu’elles n’en consomment ; et de maisons passives, pour les habitations qui consomment moins de 50 kWh/m2 et par an.

Performances énergétiques

Parmi les principaux atouts de cette maison à énergies positives se trouve la possibilité de réaliser de substantielles économies d’énergie : chauffage, électricité, climatisation… Et afin d’y parvenir, les plans de ce type de maison, son orientation ainsi que ses matériaux sont étudiés dans le détail en fonction du climat ou encore du type de terrain.

Et qui dit maison écologique dit bien entendu recours aux énergies renouvelables, à l’image de l’installation de panneaux photovoltaïques ainsi que de systèmes de récupération de l’eau de pluie.

maison-écologique

Santé : à la recherche d’un équilibre

Lors de la construction d’une maison écologique, l’accent est également mis sur la santé de ses futurs occupants. Ainsi, sont préférés les matériaux non toxiques et la qualité de l’air fait partie des priorités.

Les matériaux tels que le bois et la pierre sont souvent privilégiés, mais d’autres équipements sont aussi sélectionnés avec soin, à l’image de la peinture écologique et de systèmes de ventilation performants.

Respect de l’environnement

Bien entendu, cela a aussi pour but de respecter l’environnement. C’est pour cela qu’elle est conçue pour avoir un impact négatif, et ce, au moment de la construction comme au fil des années.

Pour ce faire, il est nécessaire d’étudier soigneusement l’implantation de la future habitation selon les principes bioclimatiques, mais aussi de privilégier l’utilisation de matériaux locaux, afin de prioriser les circuits courts. Également, le chantier doit mettre l’accent sur une réduction maximale des déchets.

Qu’est-ce qu’une maison autonome ?

Différente d’une maison écologique, une maison autonome dispose de ses propres caractéristiques. En effet, cette dernière se doit d’être autosuffisante et de répondre aux besoins énergétiques de ses occupants.

Ainsi, une maison autonome doit être en mesure de fournir de l’électricité, de la chaleur, de l’eau potable ainsi que de l’eau chaude. Ces constructions se retrouvent généralement dans des espaces isolés et demeurent relativement coûteuses.

maison-isolée

Combien coûte une maison écologique ?

On estime en moyenne que la construction d’une maison écologique entraine un surcoût d’environ 10 à 20 % par rapport à une maison plus classique. Néanmoins, il est également important de prendre en compte le fait que le coût de l’usage d’une maison écologique reste moindre. Cela représente donc un investissement rapidement rentabilisé, notamment grâce aux économies d’énergie réalisées jour après jour.

Retour

Ces articles peuvent vous intéresser

Le conducteur de travaux, garant du bon suivi de la construction
Pourquoi faire appel à un conducteur de travaux pour le suivi de votre construction ?
Les compétences de Maisons Pierre dans un projet de construction
Comment Maisons Pierre conçoit chaque projet de construction ? Ecoute, choix, conseil
L’ensemble des phases du gros oeuvre
Le début du chantier est consacré aux travaux de gros œuvre : la mise hors d’air et hors d’eau de votre future maison passe par de nombreuses phases fondamentales
Voir plus d’ articles
5 conseils pour bien choisir son terrain
5 solutions pour dépolluer sa maison
Comment Maisons Pierre gère votre projet d...
La qualité de l’accompagnement pour ...
Le conducteur de travaux, garant du bon su...
Voir plus d’ articles
Quotes icon

Je ne pensais pas pouvoir faire construire ma maison

Découvrez le témoignage de Nadine qui n'imaginait pas avoir la possibilité de faire construire sa propre maison. Un rêve inaccessible ? Pas tant que ça...

Construction Exterieur Financement Innovation Interieur Se preparer

Vous aussi vous avez un projet de construction ?

Nos conseillers restent disponibles pour vous accompagner par téléphone ou email.

Demande d'information