Accueil > Le Mag > Construction > Isolation intérieure de la maison : quelles techniques et quels avantages ?
Accueil > Le Mag > Construction > Isolation intérie...
Retour
CONSTRUCTION

Isolation intérieure de la maison : quelles techniques et quels avantages ?

Simple à mettre en œuvre, économique et souvent très efficace : l’isolation de la maison par l’intérieur est l’option la plus couramment retenue…

Simple à mettre en œuvre, économique et souvent très efficace : l’isolation de la maison par l’intérieur est l’option la plus couramment retenue à l’occasion de travaux de rénovation mais aussi dans l’immobilier neuf. Que faut-il retenir ?

Isolation intérieure : de quoi s’agit-il ?

L’isolation thermique intérieure a pour but de renforcer la capacité isolante des murs de l’habitation depuis l’intérieur, par opposition à la pose d’un isolant sur les façades extérieures de la maison. La technique la plus courante consiste à procéder à la pose des plaques d’isolant directement sur l’ancien mur, puis à recouvrir le tout de plaques de plâtre fixées par des rails métalliques.

L’ensemble tend à augmenter de façon très significative l’isolation thermique mais aussi acoustique du logement. Cela signifie que les occupants seront moins dérangés par les bruits de l’extérieur, et dépenseront par ailleurs moins d’énergie pour chauffer ou rafraîchir la maison. On estime en effet que des murs mal isolés peuvent être responsables du quart (25 %) des fuites de chaleur.

L’isolation intérieure ne concerne pas uniquement les murs et peut s’appliquer au sol du logement, ainsi bien sûr qu’aux combles pour lesquels elle constitue la technique la plus répandue.

Quels sont ses principaux avantages et inconvénients

L’isolation intérieure présente, par nature, quelques contraintes. Le rajout d’une épaisseur sur les cloisons et les murs se traduit notamment par une perte d’espace habitable à l’intérieur de la maison, et peut également entraîner des difficultés de compatibilité avec certaines menuiseries (portes, fenêtres…). Les risques de pont thermique, c’est-à-dire de rupture de l’isolation à certains endroits, sont également un peu plus élevés.

En contrepartie, les avantages de l’isolation intérieure sont très attractifs. Le premier est d’ordre financier : si vous choisissez de rénover une maison ancienne ou de construire une maison neuve en procédant à son isolation depuis l’intérieur, le coût de revient du chantier sera beaucoup moins important.

Le second avantage est plutôt d’ordre esthétique, puisque l’isolation intérieure préserve l’aspect d’origine de la façade. Un point évidemment essentiel si les travaux concernent un bien immobilier de caractère !

l’isolation intérieure, combien ça coûte ?

En fonction du type d’isolant choisi, la pose d’une isolation intérieure par un professionnel vous reviendra entre 50 et 100 € par m². Comptez plutôt entre 100 et 200 € par m² si vous préférez une isolation extérieure.

Dans quels cas privilégier une isolation intérieure de votre maison ?

La construction d’une maison neuve vous permet d’envisager la pose d’une bonne couche isolante sur l’intérieur de vos murs dès la phase de conception du projet. Le choix de cette technique assure généralement un coût de revient moins important qu’une isolation par l’extérieur. Elle est donc généralement plus rentable, notamment si vous faites le choix d’une maison en brique traditionnelle ou en parpaing à un seul étage : dans une telle configuration en effet, vous allez fortement limiter les risques de pont thermique et ainsi éliminer l’un des principaux désavantages de l’isolation par l’intérieur.

La pose d’une isolation sur vos sols et vos murs depuis l’intérieur est également plus simple à envisager dans le cas d’une construction neuve, puisque vous n’habitez pas encore les lieux et n’aurez donc pas à « renoncer » à une partie de l’espace habitable auquel vous étiez habitué(e).

Comment procéder à l’isolation intérieure de votre maison ?

L’isolation intérieure des murs, des combles et du sol est un chantier très spécifique et qui doit être confié, de préférence, à un intervenant professionnel. N’oubliez pas d’ailleurs que certains travaux d’amélioration de la performance énergétique de votre logement ouvrent droit à un « crédit d’impôt transition énergétique » (CITE) de 30 %, mais uniquement si vous faites appel à une entreprise certifiée RGE (soit un professionnel « reconnu garant de l’environnement »).

Pour bénéficier de cette aide de l’État mais aussi d’une prime énergie de votre fournisseur en énergie de chauffage, le choix de la matière isolante est déterminant. Cette dernière doit afficher une résistance thermique (R) supérieure ou égale à 2,8 m2/°C/W.

Simple à installer, économique et performante, l’isolation intérieure est une technique souvent privilégiée par les constructeurs de maisons neuves.

Retour

Ces articles peuvent vous intéresser

Le conducteur de travaux, garant du bon suivi de la construction
Pourquoi faire appel à un conducteur de travaux pour le suivi de votre construction ?
Les compétences de Maisons Pierre dans un projet de construction
Comment Maisons Pierre conçoit chaque projet de construction ? Ecoute, choix, conseil
L’ensemble des phases du gros oeuvre
Le début du chantier est consacré aux travaux de gros œuvre : la mise hors d’air et hors d’eau de votre future maison passe par de nombreuses phases fondamentales
Voir plus d’ articles
5 conseils pour bien choisir son terrain
5 solutions pour dépolluer sa maison
Comment Maisons Pierre gère votre projet d...
La qualité de l’accompagnement pour ...
Le conducteur de travaux, garant du bon su...
Voir plus d’ articles
Quotes icon

Je ne pensais pas pouvoir faire construire ma maison

Découvrez le témoignage de Nadine qui n'imaginait pas avoir la possibilité de faire construire sa propre maison. Un rêve inaccessible ? Pas tant que ça...

Construction Exterieur Financement Innovation Interieur Se preparer

Vous aussi vous avez un projet de construction ?

Nos conseillers restent disponibles pour vous accompagner par téléphone ou email.

Demande d'information