RBR 2020 : une réglementation thermique toujours plus ambitieuse

Le renforcement des normes de performance thermique des bâtiments devrait atteindre son aboutissement d’ici quelques années seulement, avec l’entrée en vigueur de la RBR 2020 (Réglementation Bâtiment Responsable). A quoi faut-il vous attendre et comment anticiper cette évolution ?

RBR 2020 : une réglementation thermique toujours plus ambitieuse

RBR 2020 : vers l’avènement du bâtiment à énergie positive

Les normes de la future RBR 2020 vont apporter une évolution majeure dans les techniques de construction. Pour n’en retenir que l’essentiel, la réglementation va imposer que tous les bâtiments neufs deviennent parfaitement autonomes ou « passifs » en énergie. Il faudra, autrement dit, que le logement ne consomme pas plus d’énergie qu’il n’en produit, voire même qu’il produise davantage que ses besoins. Ces nouveaux « bâtiments à énergie positive », ou BEPOS, devraient éliminer ou fortement limiter toute dépendance à des énergies fossiles grâce à des sources d’énergie renouvelable tels que la pompe à chaleur, l’éolien ou le photovoltaïque.

Rappelons que les accords dits du « Grenelle de l’Environnement », en 2009, ont fixé des objectifs ambitieux au secteur du bâtiment en vue de lutter contre le réchauffement climatique. Dès 2020, il était prévu d’atteindre une consommation d’au moins 20 % d’énergies renouvelables dans les bâtiments. A l’horizon 2050, les émissions de dioxyde de carbone doivent être divisées par quatre.

 

Quelles normes concrètes ?

La Réglementation Bâtiment Responsable 2020 se décline dans une série d’indicateurs clés. Les constructeurs, à compter d’une date restant à déterminer – mais qui sera probablement fixée au 1er janvier 2021 – devront veiller à respecter ce nouveau cahier des charges.

  • La consommation d’énergie liée au chauffage devra être inférieure ou égale à 12 kWh par mètre carré et par an. Comme c’est le cas avec la RT 2012, ce plafond sera susceptible d’être modulé à la hausse dans les régions françaises les plus froides ;
  • La consommation totale d’énergie du logement devra être inférieure ou égale à 100 kWh par mètre carré. Notez que ce volume d’énergie, en apparence généreux, inclut non seulement le chauffage mais aussi l’eau chaude, la cuisson et l’électricité nécessaire pour faire tourner tous les appareils de la maison ;
  • La consommation totale d’énergie, enfin, devra être couverte en totalité par une production énergétique renouvelable comme la géothermie ou le photovoltaïque. On parlera de « bilan passif » si la consommation et la production se compensent exactement, et de BEPOS si la production dépasse la consommation.

 

RT 2012 et RBR 2020, quelle différence ?

La RT 2012 se focalise sur un seuil minimal de consommation énergétique pour le bâtiment, en fournissant des orientations pour le choix du système de chauffage ou encore de l’isolant. La RBR 2020 met quant à elle davantage l’accent sur la capacité de production du bâtiment à partir d’énergies renouvelables pour parvenir à un bilan passif ou positif.

 

Quels matériaux et équipements ?

Les exigences de la RBR 2020 en matière de consommation énergétique, et notamment de chauffage, imposeront le choix de matériaux isolants particulièrement performants. Des produits de nouvelle génération voient d’ores et déjà le jour et donneront aux constructeurs l’arsenal nécessaire pour optimiser l’isolation des maisons (briques à haute performance, hourdi isolant, toit végétal…).

En plus des matériaux, de nouveaux équipements tels que des vitrages à effet climatisant (capables de chauffer ou de se refroidir) et des volets intelligents (qui suivent l’orientation du soleil) pourront aussi réduire l’empreinte énergétique globale du bâti. Côté chauffage, les futurs propriétaires pourront compter par exemple sur des poêles à bois à conduit échangeur triple paroi (idéal pour mieux diffuser la chaleur) ou encore sur des pompes à chaleur à la fois plus efficaces et économes en électricité.

 

Quel est le coût d’une maison conforme à la RBR 2020 ?

Comme ce fut déjà le cas avec l’entrée en vigueur de la RT 2012, l’intégration des normes de la RBR 2020 dans le cahier des charges des constructeurs et promoteurs devrait se traduire par une hausse du coût à l’achat. Ce sacrifice financier sera toutefois compensé par une facture d’énergie réduite à sa plus simple expression.

Vous souhaitez faire construire votre maison ? Pour optimiser la valorisation de votre bien, renseignez-vous dès maintenant sur les nouvelles normes thermiques qui rentreront en application au tournant de la prochaine décennie !

Découvrez nos avis clients

Téléchargez votre brochure

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Tous les champs sont obligatoires

J’accepte de recevoir des informations commerciales

Ces informations ne seront utilisées que par Maisons Pierre. Pour plus d'informations, merci de regarder Notre Respect de la Vie Privée

Vous pouvez également vous opposer au démarchage téléphonique en vous inscrivant sur la liste d'opposition accessible sur le site bloctel.gouv.fr.

1 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.
Campaign
Civilité
* Tous les champs sont obligatoires
Offres
7 + 7 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.
Haut
de page
Haut de page