Maison passive : bientôt un nouveau standard de la construction ?

Appréciées des nouveaux propriétaires pour leur très faible consommation d’énergie et leur haut niveau d’isolation, les maisons passives s’installent progressivement dans le paysage et offrent un cadre de vie agréable. Quelles sont leurs caractéristiques ?

Maison passive : bientôt un nouveau standard de la construction ?

Qu’est-ce qu’une maison passive ?

Le concept de bâtiment « passif » a vu le jour en Allemagne dans les années 1970. Il renvoie à l’idée selon laquelle une maison devrait consommer le moins d’énergie possible tout en assurant un excellent niveau de confort à ses habitants. Dans une maison passive, la chaleur naturelle produite par les occupants de l’habitation eux-mêmes ou encore par le fonctionnement des appareils électriques suffit à couvrir les besoins en chauffage. Cette performance est notamment permise par une isolation renforcée du bâti, qui réduit ou élimine entièrement les pertes de chaleur et les ponts thermiques vers l’extérieur.

Une maison passive, notamment si elle est équipée d’une pompe à chaleur, garantit une réduction drastique des besoins de chauffage en hiver, même si un apport de chaleur restera indispensable pendant les périodes de grand froid, que ce soit par un chauffage électrique, au gaz ou encore au bois. En été et par fort ensoleillement, des aménagements spécifiques doivent en revanche être conçus pour éviter une surchauffe de l’espace intérieur.

 

Quels sont les critères principaux d’une maison passive ?

L’obtention du label « Passivhaus » est soumise à une série de critères précis et exigeants. Votre future maison individuelle devra notamment :

  • Afficher un besoin en chauffage inférieur à 15 kWh par mètre carré et par an, soit par exemple une consommation d’énergie plafonné à 2250 kWh sur une année pour une maison passive de 150 m² ;
  • Consommer moins de 60 kWh par mètre carré et par an en énergie primaire pour l’ensemble des besoins, c’est-à-dire non seulement le chauffage mais aussi la ventilation, l’éclairage, la consommation des appareils électriques… À titre de comparaison, la réglementation thermique 2012 (RT 2012) impose une consommation d’énergie primaire maximale de 50 kWh par mètre carré et par an, et est donc un peu plus stricte sur ce point ;
  • Démontrer un haut niveau d’étanchéité à l’air. Le seuil technique, mesuré par un dispositif de type « BlowerDoor », est fixé à n50 < 0,6 /h ;
  • Limiter la température intérieure de la maison sous la barre des 25°c pendant au moins 90% des jours de l’année ;

 

Une maison passive, combien ça coûte ?

La construction d’une maison passive entraîne en moyenne un surcoût estimé entre 5 et 10% par rapport à une maison conforme aux normes RT 2012. Ce surcoût est ensuite susceptible d’être amorti par une moindre consommation d’énergie au quotidien.

 

Quels matériaux privilégier pour une maison passive ?

La construction d’une maison passive n’impose aucun type de matériau ni aucune technique en particulier. Le maître d’ouvrage est donc libre d’explorer différentes options incluant aussi bien une structure métallique que des cloisons en paille, par exemple. Le béton et le bois peuvent s’avérer parfaitement adaptés à la philosophie du bâtiment passif. Au-delà du choix du matériau, les maisons passives sont souvent équipées des mêmes technologies, dont notamment une ventilation mécanique contrôlée à double flux ou encore une pompe à chaleur ou un puits canadien.

La maison à effet joule : quels avantages par rapport à l’habitat passif ?

Sans viser une autonomie totale en énergie, la maison à effet joule fait le pari d’une isolation très renforcée et d’une élimination systématique des ponts thermiques pour rendre le chauffage tout électrique à nouveau attractif et conforme aux récentes normes. Des dispositifs performants tels que des radiateurs à inertie de dernière génération et des planchers chauffants vous permettent de profiter d’une chaleur douce et uniforme dans la maison, tout en bénéficiant de la modularité et de la simplicité du chauffage électrique. La capacité de programmer les créneaux horaires de chauffage pièce par pièce est un autre atout pour affiner votre consommation d’énergie et la réduire au maximum.

Maisons passives et maisons à effet joule représentent l’avenir de la construction résidentielle. Leur isolation renforcée et la qualité générale du bâti assurent à leurs propriétaires une facture de chauffage réduite à sa plus simple expression !

Découvrez nos avis clients

Téléchargez votre brochure

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous

* Tous les champs sont obligatoires

J’accepte de recevoir des informations commerciales

Ces informations ne seront utilisées que par Maisons Pierre. Pour plus d'informations, merci de regarder Notre Respect de la Vie Privée

Vous pouvez également vous opposer au démarchage téléphonique en vous inscrivant sur la liste d'opposition accessible sur le site bloctel.gouv.fr.

1 + 5 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.
Campaign
Civilité
* Tous les champs sont obligatoires
Offres
1 + 12 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.
Haut
de page
Haut de page