Guide RT 2012

Maisons Pierre a été le premier constructeur de maisons individuelles à proposer depuis avril 2010 des maisons concues à partir du cahier des charges de la RT 2012

Construire aujourd'hui les maisons de demain...

Depuis 1975, la France s'est lancée dans un vaste chantier de normalisation visant à réduire la facture énergétique des constructions neuves. Les réglementations thermiques successives ont permis une amélioration des performances de 15 à 20 %.
En constructeur responsable, Maisons Pierre place la réduction des consommations énergétiques comme une priorité absolue et agit pour faire baisser les besoins en énergie de ses maisons, ramenant la consommation moyenne d'énergie primaire à moins de 50 kWhEP/m²/an, conformément aux accords du Grenelle de l'Environnement.
Maisons Pierre ne se contente pas de respecter la nouvelle réglementation thermique et propose des maisons en moyenne 15% plus performantes que la norme en vigueur, le tout au meilleur rapport qualité prix !

RT 2012 : Le grand bond en avant de la règlementation thermique.

Depuis le 1er janvier 2013, l’ensemble des constructions neuves doivent répondre aux exigences de la réglementation thermique issue de l’arrêté du 26 Octobre 2010.
Maisons Pierre a été le premier constructeur de maisons individuelles à proposer depuis avril 2010 des maisons concues à partir du cahier des charges de la RT 2012. Cette réglementation est donc totalement maîtrisée par nos équipes.
Plus qu'une simple norme, la RT 2012 a révolutionné les pratiques de la construction de maisons neuves en intégrant une nouvelle logique de normalisation impliquant des exigences en valeur absolue (50 kWhEP/m²/an) et non en valeur relative comme en 2005. Ces réglementations thermiques successives ont permis une amélioration des performances de 15 à 20%. Pour plus d'informations sur la RT 2012, n'hésitez pas à vous rendre sur notre blog.

Les exigences de résultats et de moyens de la RT 2012

Pour atteindre l'objectif fixé par le Grenelle de l'Environnement, la RT 2012 comporte 3 exigences de résultats relatifs à une performance globale du bâti exprimées par 3 coefficients :

  1. Le Besoin Bioclimatique (Bbiomax)
    Cet indicateur inauguré par la RT 2012 impose une exigence de limitation du besoin en énergie pour les composantes liées au bâti (chauffage, refroidissement et éclairage). Autrement dit, le Bbiomax pose comme prérequis une vraie performance du bâti indépendamment des systèmes énergétiques mis en œuvre.
    Cela se traduit notamment par la valorisation du niveau d'isolation et de la conception bioclimatique : orientation de la maison favorisant l'accès à l'éclairage naturel, aux apports solaires, grâce à un maximum de surfaces vitrées orientées au Sud Est- Sud-Ouest.
  2. La consommation d'énergie primaire (Cepmax)
    Cet indicateur impose une exigence maximale de consommation d'énergie primaire à 50 kWhEP/m²/an en moyen pour l'ensemble des 5 usages pris en compte que sont le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire, le refroidissement, l'éclairage et les auxiliaires (ventilateurs, pompes).
    La valeur moyenne de 50 exprimée en kWhEP/m²/an est modulable en fonction de la localisation géographique, de l'altitude, du type d'usage du bâtiment, de la surface moyenne des logements et des émissions de gaz à effet de serre. Cette exigence impose le recours à des équipements énergétiques performants, à haut rendement.
  3. La Température intérieure de consigne (Tic)
    Cet indicateur impose une exigence sur la température intérieure atteinte au cours d'une séquence de 5 jours chauds inférieure à une température de référence (Tic) au sein des bâtiments non climatisés.

 

3 exigences de moyens :

  1. Les équipements d'énergie renouvelable :
    • Produire l’eau chaude sanitaire à partir d’un système de production d’eau chaude sanitaire solaire thermique, doté de capteurs solaires disposant d’une certification minima de 2 m², orientation sud-est et sud-ouest, inclinaison entre 20° et 60°.
    • Etre raccordé à un réseau de chaleur alimenté à plus de 50% par une énergie renouvelable et de récupération.
    • Démontrer que la consommation d’énergie Cep d’un bâtiment comprend à minima 5 kWh/m² d’énergie primaire produite à partir d’au moins une source d’énergie renouvelable.
    • Recourir à une production d’eau chaude sanitaire assurée par un appareil électrique individuel de production d’eau chaude sanitaire thermodynamique.
    • Recourir à production de chauffage et/ou d’eau chaude sanitaire assurée par une chaudière à micro-cogénération à combustible liquide ou gazeux.
  2. L'affichage des consommations :
    Cette information est délivrée dans le volume habitable, par type d'énergie, à minima selon la répartition suivante :
    • Chauffage
    • Refroidissement
    • Production d’eau chaude sanitaire
    • Réseau prises électriques
    • Autres.
    Cette répartition peut être basée soit sur des données mesurées, soit sur des données estimées.
  3. L'accès à l'éclairage naturel :
    Pour les bâtiments ou parties de bâtiments à usage d’habitation, la surface totale des baies, mesurée en tableau, est supérieure ou égale à 1/6 de la surface habitable.

 

En route vers la RT 2020...

Aujourd'hui, alors que la RT 2012 est devenue la norme, Maisons Pierre anticipe déjà sur l'horizon 2020 et travaille en partenariat avec l'ADEME sur la conception de maisons répondant aux exigences de la RT 2020 ! C'est dans une optique d'innovation et d'économie d'énergies que l'un des projets les plus importants de Maisons Pierre est de concevoir et de construire aujourd'hui les maisons de demain, dites à énergie positive.

Haut
de page
Haut de page